Lire la 1re partie de l’article : Le ghosting, ma part en tant que candidat

Par Caroline Perron, le 17 février 2021

Après avoir abordé le phénomène du ghosting du point de vue du chercheur d’emploi, voyons maintenant de quelle façon il peut se produire de la part des employeurs. Dans cette 2e partie, je m’adresse donc aux professionnels du recrutement afin de leur donner des astuces pour maintenir une communication efficace avec les candidats et ainsi éviter de tomber dans le piège du ghosting.

Voici le top 3 des types de ghosting à éviter en recrutement!

Numéro 1 : Refuser le contact avec le candidat dans le processus de recrutement

Si on se met dans la peau d’un chercheur d’emploi, le moment d’attente après avoir envoyé une candidature est bien stressant. Trop souvent, les candidats qui osent faire un suivi après leur envoi se cognent le nez à la porte, ne reçoivent aucune réponse ou aucun retour d’appel. Il est vrai que de répondre à chaque personne peut prendre du temps et de l’énergie au recruteur. Cependant, je suis d’avis que cela démontre un intérêt à considérer les candidats et que vous êtes prêt à prendre quelques minutes pour entendre leur besoin. Cela permettra aux candidats de prendre confiance en leur démarche.

Numéro 2 : Ne pas donner de suite après une entrevue

On a probablement tous déjà vécu cette situation où nous passons une entrevue et nous n’avons pas de retour de la part de l’employeur. Plusieurs entreprises font l’effort de contacter toutes les personnes pour annoncer le résultat de l’embauche. Toutefois, pour celles qui ne le font pas, cela peut laisser un goût amer aux chercheurs d’emploi qui se sont déplacés pour vous rencontrer et qui souhaitent s’impliquer auprès de votre entreprise. Même si la personne ne décroche pas l’emploi convoité, un appel de suivi ou un courriel de la part de l’employeur permettra au candidat de poursuivre ses démarches sans attendre. Ce contact est également une bonne occasion d’offrir une rétroaction sur l’entrevue. Ces commentaires constructifs permettront au candidat de travailler sur certains aspects de son entrevue et de s’améliorer pour les suivantes. Cela peut aussi lui donner un « boost » de confiance et de motivation pour la suite de son processus.

Numéro 3 : Oublier ou ne pas se présenter à l’entrevue

Il arrive aussi à certains employeurs de ne pas être présent ou d’avoir oublié une entrevue qui était prévue avec un candidat. Même si l’erreur est humaine et qu’il est possible que ce soit un oubli ou un contretemps, imaginez l’effet que cela peut avoir sur le candidat. Après s’être préparé adéquatement, après avoir stressé pour cette entrevue et s’être présenté à l’heure prévue, se cogner le nez à une absence de la part de l’employeur peut être très décevant et décourageant pour le chercheur d’emploi. Il y a de bonnes chances qu’il se fasse une idée négative de l’entreprise et qu’il ne désire pas poursuivre les démarches avec elle. Mon conseil : s’il vous est impossible de vous libérer pour l’entrevue pour une raison X ou si vous avez oublié l’entretien prévu, de grâce, ne coupez pas le lien de communication avec la personne! En maintenant la communication, vous aurez l’opportunité de vous expliquer et de poursuivre les démarches avec ce candidat intéressant. Tout le monde sera gagnant!

Dites-vous que l’image qu’un candidat se fait d’une entreprise dépend en très grande partie de l’expérience qu’il aura vécue avec cette dernière. De plus, les gens ont généralement tendance à partager davantage leurs expériences négatives que les positives avec leur entourage. Ainsi, une entreprise qui ghost un candidat pourrait influencer une autre personne à ne pas poser sa candidature pour vous. De plus, si une communication authentique et transparente est établie dès le départ, il y a beaucoup plus de chance qu’à son tour, le candidat se montre fiable et disponible pour la suite du processus. Bref, j’espère vous avoir convaincu que le maintien d’un lien de communication n’apporte que des bénéfices dans le processus de recrutement et vous avoir donné envie de continuer à l’appliquer dans vos pratiques!


Pour recevoir d’autres conseils liés à la recherche d’emploi, abonnez-vous à l’infolettre hebdomadaire de Libre Emploi.