Par Mélodie Tran, le 23 janvier 2019

Selon vous, quels sont les principaux obstacles que rencontre l’immigrant à la recherche d’un emploi ? Sont-ils au niveau du marché du travail? Du type de diplôme obtenu? De la reconnaissance des acquis? Du manque d’expérience québécoise? L’immigrant qui est en recherche d’emploi fait face à beaucoup de barrières dont plusieurs sont en dehors de son contrôle. Toutefois, l’apprentissage de la langue française devrait être une de ses priorités afin de l’aider à ouvrir des portes et entrer en contact avec le marché de l’emploi.

Ouverture, patience et persévérance

Il existe différentes façons d’acquérir une nouvelle langue. La base s’apprend dans un cadre académique mais la maîtrise de la langue courante se fait dans la vie de tous les jours en rencontrant les gens, en dialoguant avec eux, en étant en contact avec leur mode de vie, en écoutant leur musique, en participant à leurs réalités quotidiennes par le biais des activités économiques, culturelles ou sociales. Il n’y a pas meilleur moyen pour s’intégrer à une culture que de connaître peu à peu les nuances d’une langue commune. Pour que cela fonctionne, une bonne ouverture d’esprit est de mise.

Cette ouverture vers la société d’accueil demande son lot de patience. Il faut souvent passer par-dessus les incompréhensions et les frustrations causées par les malentendus interculturels. Il est donc pertinent en ce sens d’appliquer son lâcher-prise. Ainsi, avec une bonne dose de patience, plus notre connaissance de la langue et de la culture se peaufinera, plus les interactions se feront meilleures et bénéfiques pour tous.

Il est essentiel d’affirmer son identité d’origine et de persévérer dans sa voie. Malgré les embûches, il faut garder le cap. Se motiver, se mobiliser, fournir des efforts avec ténacité, s’entourer de personnes positives, voilà quelques exemples pour ne pas abandonner. De plus, il faut savoir que sa différence, son expérience « exotique », son parcours particulier peut produire une richesse, une perspective nouvelle, un savoir-faire innovateur au sein de la société d’accueil, constituant de ce fait une force motrice pour la vitalité économique québécoise. Il y aura toujours un employeur qui saura reconnaître que le progrès, la transformation, l’adaptation au changement évolue souvent par l’addition d’une vision créative, mais adaptable à son environnement.

Un lien réciproque

Pour que cette adaptation puisse se faire de façon fluide et réciproque, cela requiert une ouverture du côté de l’accueillant. Sans ce dernier, l’enracinement ne peut se faire. Il ne s’agit pas de s’accommoder béatement à une nouvelle réalité, mais de guider le nouvel arrivant dans ce monde qui lui est étranger.

D’abord, il importe de le soutenir dans son apprentissage de la langue française, qui est loin d’être facile, et non de le mettre à l’écart parce que l’on ne comprend pas son accent. Cette patience sera payante, car c’est de cette façon que l’immigrant pourra acquérir un rôle constructif dans sa société d’accueil.

En somme, que l’on soit l’immigrant ou l’accueillant, il ne s’agit en rien de laisser de côté ses origines, ni ses coutumes, mais de réussir à voir chez l’autre ses différences, ses expériences qui apporteront un enrichissement dans nos vies quotidiennes. C’est de poursuivre le dialogue malgré les possibles méfiances et mésententes. C’est de chercher à partager nos valeurs, notre identité, nos connaissances avec l’autre afin qu’il puisse faire partie intégrante de notre vie courante.

 

Mélodie Tran, Conseillère en emploi stagiaire

Née au Vietnam, Mélodie a grandi au Québec. Elle possède à son actif un baccalauréat en travail social à l’Université de Sherbrooke, un certificat en santé et sécurité au travail à l’Université de Montréal et un certificat en relations industrielles également à l’UdeM. Empathique, compréhensive, chaleureuse et à l’écoute des autres, elle a occupé plusieurs emplois significatifs dans les domaines de la relation d’aide et du service à la clientèle.

Libre Emploi remercie Mme Tran pour sa collaboration dans le cadre du présent article.


Pour recevoir d’autres conseils liés à la recherche d’emploi, abonnez-vous à l’infolettre mensuelle
de Libre Emploi.